ONCOMIP

Réseau de cancérologie de Midi-Pyrénées

Pharmacogénétique Pharmacogénétique : procédure de demande de test

Déficit en DPD

La recherche d’un déficit en DPD s’effectue grâce à deux tests :

  1. Détermination du rapport UH2/U qui permet d’apprécier l’activité enzymatique de la DPD. Ce prélèvement doit être réalisé le matin, entre 8h et 10h (du fait des variations nycthémérales de l’activité DPD).
  2. Recherche de polymorphismes génétiques impliqués dans le déficit en DPD.
Ces explorations permettent d’identifier avec une sensibilité et une spécificité proche de 80% (Boisdron-Celle, 2007) les patients déficitaires en activité DPD et donc exposés à un risque plus important de toxicité majeure après administration d’un dérivé fluoropyrimidique, 5- fluorouracile et analogues.

Le délai de rendu des résultats est de 7 jours pour le génotypage et de 7 à 15 jours pour l'UH2/U. Vous devez adresser les prélèvements au laboratoire de Pharmacologie de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole.
Vous devrez tenir compte de ce délai si vous souhaitez, comme le suggèrent les Résumés des Caractéristiques du Produit des médicaments fluoropyrimidiques, disposer du résultat avant la prescription de la chimiothérapie.

Les demandes de dosages doivent être accompagnées du bon de demande de du consentement signé par le patient et le médecin.

Télécharger le "Bon de demande d'analyse"

Télécharger le "consentement patient"


Polymorphisme génétique UGT1A1

L’UDP-glucuronosyltransférase 1A1 (UGT1A1) est la principale enzyme  impliquée dans la détoxication du métabolite actif de l’irinotécan, le SN-38. Il existe un polymorphisme  au niveau du promoteur du gène (TATA box) de l’UGT1A1 qui se traduit par un nombre différent de répétitions de TA, avec notamment l’allèle UGT1A1*28 qui en possède 7 au lieu de 6. La présence de ce TA supplémentaire s’accompagne d’une diminution de l’expression de l’enzyme et donc d’une moindre activité cellulaire de glucurono-conjugaison.  Les patients homozygotes pour l’allèle UGT1A1*28 présentent un risque de développer une toxicité majeure lors d’un traitement par irinotécan (Innocenti et al, 2004).

Les demandes de test génétique doivent être adressées au laboratoire de Pharmacologie de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole, accompagnées du bon de demande et du consentement signé par le patient et le médecin.

Après réception du prélèvement, le résultat sera rendu sous 7 jours. Vous devrez tenir compte de ce délai si vous souhaitez, comme le suggèrent les recommandations de la FDA (Food and Drug Administration), disposer du résultat avant la prescription de la chimiothérapie.

Télécharger le "Bon de demande d'analyse"

Télécharger le " consentement patient "



Déficit en TPMT

La variabilité observée dans la réponse clinique aux thiopurines (azathioprine et 6-mercaptopurine) est majoritairement due aux variations interindividuelles de leur métabolisme, en particulier au niveau de la thiopurine S-méthyltransférase (TPMT) qui module la production des métabolites actifs, les 6-TGN et les dérivés méthylés 6-MMP[R]. La mesure de l’activité TPMT ou sa prédiction par le génotype TPMT avant le début du traitement permet de dépister les sujets déficients et d’adapter la posologie initiale en thiopurine (Chouchana L et al. La Lettre du Pharmacologue • Vol. 27 - n° 3 - juillet-août-septembre 2013).

Le génotypage de TPMT consiste en la recherche de 3 polymorphismes correspondant aux allèles TPMT*2, TPMT*3A, TPMT*3B et TPMT*3C qui, selon les données de la littérature (Schaeffeler et al., 2004), permettent de dépister plus de 90% des déficits d’activité de la TPMT.

Les demandes de test génétique doivent être adressées au laboratoire de Pharmacologie de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole, accompagnées du bon de demande et du consentement signé par le patient et le médecin.

Télécharger le "Bon de demande d'analyse"

Télécharger le " consentement patient "


Accès réservé aux professionnels
Dossier Communicant
de Cancérologie : Se connecter
Dossier Patient GENEPY : Se connecter
Effectuez une recherche sur le site
 

AVERTISSEMENT

Conditions d'accès au Dossier Communicant de Cancérologie

L'accès au Dossier Communicant de Cancérologie est réservé aux professionnels de santé, médecin ou pharmacien ayant signé la charte des utilisateurs.

Fermer
 

Dernière modification de la page : 4 septembre 2015

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici.