Si la page ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Mars 2010 - N°4
Oncomip, Réseau de cancérologie de Midi-PyrénéesOnco-Résonance, La lettre d'information du Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées
Sommaire
(cliquez sur les titres pour accéder aux articles)
Edito
1999 - 2009...Oncomip a 10 ans !
Activité du réseau
Zoom sur
Echos
Plan Cancer 2009-2013
Evaluations du Plan Cancer 2003-2007
Ne dites plus FMC-EPP, dites Développement Professionnel Continu (DPC) !
Information des patients : l'INCa soutient 42 centres de radiothérapie
Labellisation de centres de références pour les cancers rares de l'adulte
Le cancer de mieux en mieux soigné en France
Le prix Nobel de physiologie et de médecine 2009 récompense des travaux qui ouvrent de nouvelles voies dans le traitement des cancers
Le ministère de la santé ouvre un site internet sur le médicament
Agenda
Evénements Pro
Publications
Comptes-rendus de réunions Oncomip
Documentation à destination des professionnels de santé
Documentation à destination des patients
Agenda
Evénements Pro
Soirée de lancement du projet "Surveillance alternée des cancers du sein"
Dans le cadre de la prise en charge des cancers du sein, un projet de surveillance alternée post traitement se met en place en Midi-Pyrénées.
Ce projet coordonné par Oncomip, s'adresse aux gynécologues et aux oncologues.
La soirée de lancement sera consacrée à la présentation du projet et aux outils mis en place par Oncomip.

Contact:
Delphine Charlette
05 61 16 49 47
27 janvier 2010 à 20h00 - Hôtel Palladia, Toulouse
25 ans de développement clinique en oncologie = les succès, les échecs, les questions
27 janvier 2010 à partir de 17h00, salle de conférences de l'Institut Claudius Regaud
Dr Jean-Pierre BIZZARI, Laboratoires CELGENE
3e Assises de cancérologie de l'hospitalisation publique
4-5 février 2010, Centre Universitaire Malesherbes, Paris
Journée mondiale contre le cancer
4 février 2010
Représentation théâtrale au profit de l'association Oasis
Le Rotary Club Toulouse Ouest organise le 4 février prochain une soirée caritative au profit de l'Oasis, maison de répit et de soins palliatifs pour enfants et familles.
- "Le KTWZ" de Sacha Guitry
- "Mais n'te promène donc pas toute nue" de George Feydeau

Plein Tarif : 15 euros - Tarif réduit : 12 euros
Billets et réservation au 06 09 32 55 41 ou sur place le jour même
4 février 2010 à 20h30, Espace Bonnefoy, Toulouse
Rencontres Infirmières en Oncologie - RIO de Paris
13 mars 2010, Maison de la Chimie, Paris
Novel targeting drugs and Radiotherapy : from the bench to the clinic
24-25 juin 2010, Toulouse
Haut de page
Publications
Comptes-rendus de réunions Oncomip
3ème soirée de formation en oncogériatrie : mise en ligne des présentations
Organisation : Oncomip
Date : 19 janvier 2010
4ème Journée du réseau Oncomip
Organisation : Oncomip
Date : 2 décembre 2009
Réunion Régionale de Cancérologie Gynécologique - " Nouveaux protocoles en Oncologie Gynécologique "
Organisation : Oncomip
Date : 23 avril 2009
1ère Réunion Régionale de Neuro-Oncologie
Organisation : Oncomip
Date : 05 février 2009
Réunion des Pathologies Myéloïdes
Organisation : Oncomip
Date : 30-31 janvier 2009
Haut de page
Documentation à destination des professionnels de santé
Grippe A : recommandations Oncomip
Référentiels Oncomip
Référentiel Soins de support : Chapitre III - Support social
Référentiels Oncomip
Nouveauté : juin 2009
Référentiel Soins de Support Chapitre II - Support Psychologique
Référentiels Oncomip
Nouveauté : mars 2009
Référentiel Gynécologie
Référentiels Oncomip
Mise à jour : juillet 2009
Référentiel Hématologie - Traitements de Support
Référentiels Oncomip
Nouveauté : mars 2009
Référentiel Hématologie - Leucémies Aigues, Néoplasies Myéloprolifératives et Myélodysplasies
Référentiels Oncomip
Nouveauté : mars 2009
Référentiel Dermatologie - Hématologie - Traitement du Lymphome T cutané Épidermotrope
Référentiels Oncomip
Nouveauté : février 2009
Référentiel Hématologie - Myélome Multiple
Référentiels Oncomip
Mise à jour : septembre 2008
Thésaurus de chimiothérapie - Chapitre gynécologie
Référentiels Oncomip
Mise à jour : janvier 2009
Thésaurus de Chimiothérapie - Chapitre pneumologie
Référentiels Oncomip
Mise à jour : juin 2009
PHRC Sarcome Mise en ligne de la Foire Aux Questions
Référentiels Oncomip
PHRC Sarcome - Lettre d'Information n°4
Référentiels Oncomip
Bon usage des molécules onéreuses : Lymphome T (INCa - AFSSAPS)
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa - AFSSAPS
Recommandations pour la prise en charge du carcinome épidermoïde cutané (INCa-HAS-SFD)
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa
Recommandations pour la prise en charge du cancer du sein in situ
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa
Rapport sur l'état des connaissances relatives aux biomarqueurs tissulaires octobre 2009 uPA-PAI-1, Oncotype DXTM et Mammaprint® dans la prise en charge du cancer du sein
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa
Radiothérapie - Guide de bonnes pratiques organisationnelles - Tome 3 en ligne
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : Meah
Indications de la radiothérapie : lymphomes de l'adulte
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa - novembre 2008
Recommandations sur la chirurgie prophylactique dans les cancers avec prédisposition génétique
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa - août 2009
Référentiel INCa sur la prise en charge thérapeutique du cancer de l'ovaire
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa - juin 2009
Référentiel de bon usage de la liste hors GHS : cancers digestifs
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Emetteur : INCa - mai 2009
Référentiel de bon usage du médicament hors GHS : immunoglobulines IV
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Elaboré par l'AFSSAPS et validé par l'HAS et l'INCa
Dépistage du cancer colo-rectal : évaluation épidémiologique
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Nouveauté : mai 2009 - InVS
Nutrition & Prévention des Cancers
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Nouveauté : février 2009 - INCa
Nota Bene Cancer
Recommandations nationales destinées aux médecins spécialistes
Bulletins de veille bibliographique sur le cancer
Emetteur : INCa
Guide ALD n° 30 : Cancer des voies aéro-digestives supérieures
Recommandations nationales destinées aux médecins GENERALISTES
Emetteur : INCa
Guide ALD 30 sur les lymphomes non hodgkiniens ganglionnaires de l'adulte
Recommandations nationales destinées aux médecins GENERALISTES
Emetteur : INCa
Évaluation médico-économique de la chimiothérapie hyperthermie intrapéritonéale
Rapports
Emetteur : INCa
Les inégalités sociales de santé : sortir de la fatalité
Emetteur : Haut conseil de la santé Publique
Situation de la chimiothérapie des cancers en 2009
Rapports
Emetteur : INCa
Enquête sur les pratiques en radiothérapie
Rapports
Emetteur : INCa
Observatoire national de la radiothérapie 2009
Emetteur : INCa
Sécurisation du circuit du médicaments dans les établissements de soins
Emetteur : Académies de médecine et de pharmacie
Haut de page
Documentation à destination des patients
" Soins palliatifs & accompagnement "
Emetteur : INPES
Guide comprendre la Radiothérapie 2009
Emetteur : INCa
Mon enfant a un cancer
Emetteur : INCa
Démarches sociales et cancer
Emetteur : INCa
" 100 questions et réponses sur le cancer de la prostate " : un livre recommandé par l'Institut National du Cancer
"Tarn Ecoute Cancer"
Un dépliant d'information pour les patients et leurs proches sur l'aide psychologique dans le département du Tarn.
"Le soutien psychologique en Cancérologie"
La Ligue, en partenariat avec le GRASSPHO et l'AFSOS
Haut de page
Edito
1999 - 2009...Oncomip a 10 ans !
Oncomip a fêté ses 10 ans le 2 décembre dernier lors de la 4e édition de la journée du réseau, dans le cadre magnifique de l'Hôtel Dieu mis gracieusement à notre disposition par M. Romatet, directeur général du CHU.
Lors de la 1ére conférence de la matinée consacrée au Plan Cancer II, nous avons eu l'honneur d'accueillir le Pr Grunfeld, néphrologue à l'hôpital Necker et auteur du rapport " Recommandations pour le Plan cancer 2009-2013 ". Il était accompagné du Dr Bara, directrice de la qualité des soins à l'INCa. Plus de 150 participants ont assisté à cet événement et ont pu échanger sur la place d'Oncomip dans le projet Clinique Universitaire du Cancer, sur les 3C ou sur les autorisations en cancérologie lors d'un débat où l'ensemble des institutions étaient représentées. On notera en particulier la présence lors de ce débat de M. Gauthier, directeur de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation, du Pr. Kantor du Collège national des enseignants en cancérologie et du Dr Nicodème du Conseil national de l'ordre des médecins.

Oncomip est aujourd'hui reconnu par l'ensemble des professionnels de la cancérologie et par les tutelles de Midi-Pyrénées comme l'a rappelé lors de son allocution le Pr. Armand. Un nouveau cadre se structure cependant : les décrets d'application de la loi Hôpital Patient Santé Territoires sont en cours de rédaction, les Agences Régionales de Santé se mettent en place et le processus de reconnaissance des réseaux régionaux par l'INCa vient d'être finalisé.

En outre, la cancérologie bénéficie d'un nouveau Plan Cancer. Lors de sa présentation en novembre dernier, le Président de la République a déclaré "L'action publique sert à lutter contre des fléaux de cette nature."

Toutes les pathologies ne bénéficient pas d'une telle attention des pouvoirs publics. C'est un privilège qui est aussi un appel à la responsabilité pour l'ensemble des professionnels de santé.

Tout en poursuivant ses missions dans ce contexte en pleine évolution, Oncomip souhaite à présent développer ses activités au service de la médecine de ville et renforcer la communication vers le médecin traitant, le patient et ses proches. Nous comptons sur votre précieuse collaboration pour la décennie suivante afin de continuer à enrichir cette formidable société de service qu'est Oncomip.

Bonne lecture !

Dr. Bernard Couderc
Président d'Oncomip
Repères
Oncomip en 2009 c'est :
  • 369 professionnels impliqués dans des groupes de travail
  • 34 référentiels régionaux de cancérologie
  • 23 777 fiches RCP*
  • La tumorothèque régionale
* extraction effectuée le 21/01/10

Pour en savoir +
Consulter l'historique
Et aussi
"Les référentiels régionaux : quels liens avec les recommandations de l'INCa et les sociétés savantes? "
Eric Bauvin, Assises nationales des réseaux de cancérologie

Consulter
Haut de page
Activité du réseau
Zoom sur
Tableaux de bord 2008
L'activité des réseaux régionaux de cancérologie est évaluée chaque année par l'INCa afin d'assurer un suivi national des réalisations du plan cancer et mesurer ainsi les progrès accomplis et les marges de progression.

Cette évaluation concerne l'organisation des réseaux et couvre ses champs de missions (référentiels régionaux, pluridisciplinarité, outils de communication, information des professionnels, des patients et de leurs proches, aide à la formation continue, recueil des données régionales d'activité et l'évaluation des pratiques en cancérologie).

D'un point de vue pratique les données sont collectées par les réseaux de cancérologie auprès des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) ou directement auprès des établissements lorsque ces derniers ne possèdent pas de 3C. Ces données une fois consolidées sont transmises à l'INCa qui les synthétise et les analyse (voir le schéma ci-dessous).
En Midi-Pyrénées, le recueil des données pour 2008 a mobilisé entre mars et juin 2009 24 Centres de Coordination en Cancérologie et 9 établissements qui ne possédaient pas de 3C.
La consolidation des données reste une étape complexe. 3 points peuvent être plus particulièrement soulignés :

  • Certains établissements en cours de formalisation de leur 3C au moment du recueil ont rencontré des difficultés pour compléter le questionnaire faute d'organisation interne dédiée.
  • Pour certains indicateurs, il n'existe pas de traçabilité : certaines données restent déclaratives et n'offrent qu'une estimation de l'activité en cancérologie
  • Une différence d'interprétation de certaines questions, liée à une imprécision de formulation, induit un biais dans le travail de synthèse régional.
A noter pour 2008 :
  • 75 % des établissements ont mis en place un 3C
  • Prés de 32 000 fiches ont été discutées en RCP dont 20 000 fiches informatisées dans le DCC Oncomip
  • Prés de 4 000 patients ont bénéficié d'une ou plusieurs consultations d'annonce
  • Prés de 2 200 patients ont reçu un PPS formalisé
L'INCa a publié en avril 2009 la synthèse nationale sur les tableaux de bord 2007
Le tableau de bord régional 2008 a été transféré en juillet 2008 à l'INCa. La synthèse 2008 est attendue.
C'est grâce à des échanges constructifs entre Oncomip, les 3C et les établissements que le travail de recueil des données a pu aboutir.
Dans ce cadre a été mis en place le groupe de travail "3C" dont l'objectif est le favoriser le partage d'expérience au sein du réseau Oncomip ; les premières réunions ont permis de diffuser a priori les recommandations de remplissage et a posteriori d'avoir un retour sur les difficultés rencontrées par les établissements.
Afin d'améliorer le prochain recueil, Oncomip s'est engagé à faire part à l'INCa des remarques et propositions issues de ces réunions.
Repères
Les Centres de Coordination en Cancérologie
Texte de référence:
Circulaire N° DHOS/SDO/2005/101 de février 2005 sur l'organisation des soins en cancérologie
Consulter

Missions :
  • Diffuser aux professionnels les référentiels validés,
  • S'assurer de la mise en oeuvre effective de la pluridisciplinarité, du dispositif d'annonce et du programme personnalisé de soins,
  • Vérifier que l'information est délivrée correctement aux patients,
  • Produire un suivi et une analyse d'activités.
Haut de page
Echos
Plan Cancer 2009-2013
Le Plan Cancer 2009-2013 a été présenté le 2 novembre 2009 par le président de la République en présence de la ministre de la santé et des sports et de la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ce second plan s'inscrit dans la droite ligne du premier et se base sur les recommandations du professeur Grünfeld néphrologue de l'hôpital Necker à Paris, qui avait remis un rapport à Nicolas Sarkozy en février dernier.
Ce plan doté d'un budget de 750 millions (contre 650 millions d'euros pour le premier plan) met l'accent sur la réduction des inégalités devant la maladie, la recherche pluridisciplinaire, la vie après le cancer et le renforcement du rôle du médecin traitant à toutes les étapes de la prise en charge.
Les 6 mesures "phares" du Plan Cancer 2009-2013

AXE DE RECHERCHE
Mesure 1 :
Renforcer les moyens de la recherche pluridisciplinaire.
  • Labelliser cinq sites de recherche pluridisciplinaire en cancérologie. Sélectionnés sur une base compétitive, ces sites devront accélérer le transfert entre la recherche scientifique et les soins aux malades.
  • Augmenter de 50 % la participation des malades aux essais cliniques.L'effort portera en priorité sur les populations les plus vulnérables, enfants, personnes âgées, tumeurs rares et formes graves.
AXE OBSERVATION
Mesure 6 :
Produire et communiquer annuellement des informations sur le cancer et sur la cancérologie.
  • Produire chaque année une analyse de la répartition des cancers sur tout le territoire.

AXE PREVENTION DEPISTAGE
Mesure 14 :
Lutter contre les inégalités d'accès et de recours aux dépistages.
  • Augmenter de 15 % la participation de l'ensemble de la population aux dépistages organisés. Cette augmentation devra être de 50 % dans les départements rencontrant le plus de difficultés.
AXE SOINS
Mesure 18 :
Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant.
  • Faire bénéficier 80 % des patients au moins d'un programme personnalisé de soins. Ce programme devra systématiquement impliquer le médecin traitant.

AXE VIVRE PENDANT ET APRES UN CANCER
Mesure 25 :
Développer une prise en charge sociale personnalisée et accompagner l'après cancer.
  • Faire bénéficier 50 % des patients au moins d'un Programme personnalisé de l'après cancer. Ce programme prendra en compte les besoins individuels de surveillance médicale, de soutien psychologique et social.
Pour en savoir +
Consulter le Plan Cancer II
Consulter la synthèse
Evaluations du Plan Cancer 2003-2007
Trois rapports ont porté sur l'évaluation de Plan Cancer 2003-2007

  • La Cour des Comptes (CDC) a publié en 2008 un rapport public thématique consacré à la mise en oeuvre du " Plan cancer " . Sur la gestion du plan cancer, la CDC constate en particulier que le plan a augmenté d'environ 4 % les crédits consacrés à la lutte contre le cancer mais que les faiblesses des indicateurs et des tableaux de bord empêchent de mesurer son apport précis. La CDC relève deux mesures structurantes pour l'amélioration de la prise en charge du patient : les réunions de concertation pluridisciplinaire et le dispositif d'agrément des établissements en cancérologie.

  • Le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) complète les travaux de la Cour des Comptes et contribue à alimenter la réflexion sur les suites à donner au plan cancer 2003-2007. Le HSCP considère que "un des points faibles du plan était l'absence de prise en compte des inégalités sociales de santé et d'accès aux soins en tant qu'objectif autonome. Son principal échec est que, selon toute vraisemblance, même si les valeurs moyennes se sont améliorées, les écarts se sont accrus pendant la période du plan."

  • L'Inspection Générale des Affaires Sociales a publié un rapport sur l' " évaluation des mesures du plan cancer 2003-2007 relatives au dépistage et à l'organisation des soins " et recommande en particulier de :

- Consolider les RCP et en améliorer le fonctionnement, afin d'optimiser le temps soignant et de systématiser leur impact sur les stratégies thérapeutiques
- Améliorer le dispositif autour du patient en accélérant sa prise en charge globale et coordonnée (dispositif d'annonce, programme personnalisé de soins, soins de support) ;
- Définir et préciser le contenu d'un dispositif de sortie, incluant le médecin traitant.
Pour en savoir +
Consulter le rapport de la Cour des Comptes
Consulter le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique
Consulter le rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociales
Ne dites plus FMC-EPP, dites Développement Professionnel Continu (DPC) !
4 décrets d'application en cours de rédaction devraient réformer le système de FMC-EPP. Les évolutions prévues sont les suivantes :
  • Un conseil national unique : le Conseil National de Développement Professionnel Continu (CNDPC)
  • Des thèmes prioritaires définis par le ministère de la santé après avis du CNDPC
  • Des critères de qualité fixés par la Haute Autorité de Santé
  • Une commission scientifique indépendante
  • Une validation annuelle par les conseils départementaux de l'Ordre des médecins
"Le développement professionnel continu est une démarche individuelle et permanente d'analyse des pratiques professionnelles du médecin qui peut intégrer toute action d'acquisition ou d'approfondissement des connaissances ou des compétences"

1er décret d'application de la loi HSPT consacré au DPC
La phase de concertation bat son plein entre le ministère de la santé et les syndicats médicaux à propos des projets de décrets. La Confédération des syndicats médicaux français, le Syndicat des médecins libéraux et Alliance ont dénoncé en particulier dans un communiqué commun, "l'étatisation inacceptable" de la formation médicale continue inscrite dans le projets de décrets.

La parution des décrets est prévue, selon le Collège des Hautes Etudes en Médecine, avant l'été. L'obligation de DPC serait effective " à compter du 1er janvier de l'année qui suit la date de son entrée en vigueur ". Soit au mieux le 1er janvier 2011.
Pour en savoir +
Consulter l'article du Quotidien du Médecin
Consulter la dépêche APM du 7 décembre 2009
Information des patients : l'INCa soutient 42 centres de radiothérapie
L'INCa soutient 42 centres de radiothérapie à mettre en place ou développer des dispositifs d'information destinés aux patients et à leurs proches. L'INCa apporte un financement pour l'achat de matériel nécessaire à la mise en place de lieux ou dispositifs d'information et fournira les contenus de la plateforme Cancer Info, qu'il créé en partenariat avec la Ligue nationale contre le cancer. Cette plateforme comprend un espace dédié sur le site de l'INCa, des guides d'information de référence ainsi qu'une ligne téléphonique : 0810 810 821.
En Midi-Pyrénées, deux centres ont été sélectionnés : le centre hospitalier de Rodez et la clinique Claude Bernard à Albi.
Labellisation de centres de références pour les cancers rares de l'adulte
Suite à l'appel à projet de février dernier l'Institut National du Cancer vient de labelliser 11 centres de référence pour cancers rares de l'adulte.
Consulter la liste
Le cancer de mieux en mieux soigné en France
En France, d'après les dernières données d'Eurocare-4, l'une des plus vastes études épidémiologiques sur la survie des patients atteints de cancer, les taux de guérison de la maladie dépassent la moyenne européenne.
Les auteurs livrent une estimation du taux de guérison, au-delà d'une survie de 5 ans après le diagnostic. Ainsi, près de 59 % des patientes françaises, tous cancers confondus, guérissent aujourd'hui. C'est le meilleur taux du continent, à égalité avec celui des finlandaises. Notre pays se situe aussi au-dessus des moyennes européennes pour les cancers du sein, de la prostate, du côlon, du poumon et pour le mélanome.
Repères
EUROCARE 4
Nom de l'étude
EUROpean CAncer REgistry-based study on survival and CARE of cancer patients
Type
Epidémiologie
Thématique
Survie des patients atteints de cancer au delà de 5 ans après le diagnostic
Population analysée
150 millions de patients diagnostiqués entre 1978 et 2003 dans 23 pays européens (source : registres du cancer)
Le prix Nobel de physiologie et de médecine 2009 récompense des travaux qui ouvrent de nouvelles voies dans le traitement des cancers
Trois chercheurs américains, Elisabeth H. Blackburn, Carol W. Greider et Jack W. Szostak, ont reçu le prix Nobel de physiologie et de médecine pour avoir résolu, dans les années 1980, un problème fondamental en biologie concernant la réplication des chromosomes lors des divisions cellulaires.
Consulter
Le ministère de la santé ouvre un site internet sur le médicament
Ce portail, à vocation évolutive, permettra à tous ceux qui le souhaitent d'accéder aux informations émises par les autorités compétentes en matière de médicaments.
Consulter
Haut de page
Equipe éditoriale
Directeur de publication
Dr. Bernard Couderc

Rédacteur en Chef
Dr. Eric Bauvin

Réalisation et Contact
Florence Loste

Oncomip - Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées
20-24, rue du Pont Saint-Pierre - 31052 Toulouse cedex
Tel. : 05 61 16 49 32 - Fax : 05 61 84 51 60
Courriel : florence.loste@oncomip.fr
Site : www.oncomip.fr
Haut de page
Désinscription à la newsletter